Quel sport brûle le plus de calories?

Voici l'une des questions les plus banales qui existe sur la toile. Elle revient très souvent et la plupart du temps (99% du temps), on retrouve le même classement. En effet et vous l'aurez remarqué, le classement se fait quasiment tout le temps de la même manière. En 10 ème position nous retrouvons la marche avec 542Kcal brulés/heure et en 1ère position nous retrouvons régulièrement la course à pied, le Squash ou la boxe avec parfois plus de 1000kcal brulés/heure annoncés. Bien loin de moi l'idée de jeter en pâture les rédacteurs de ces classements, mais, en toute objectivité, ils ne le sont pas... objectifs. Je ne vais donc pas vous représentez ici le classement par ordre croissant ou décroissant mais plutôt vous mettre en garde contre les raccourcis bien trop souvent fait.

Il convient donc d'avoir un oeil critique sur ce classement. Bien sûr que dans les grandes lignes cela se vérifie. Mais comme toute analyse qui se veut rigoureuse, il est impératif de prendre toutes les variables en considération. Beaucoup de paramètres sont passés sous silence dans ces classements faits à la va-vite. Parmi les paramètres à prendre en considération, nous pouvons en évoquer 4 majeurs, à savoir:
  • l'intensité à laquelle l'activité est pratiquée
  • le niveau de pratique
  • vos caractéristiques physiques
  • les conditions environnementales lors de votre pratique
Essayons de détailler ces 4 paramètres.

L'intensité

Vous comprendrez aisément que la dépense énergétique d'une activité physique, va fluctuer sensiblement en fonction de l'intensité. Si nous prenons l'exemple de la marche, il n'est pas nécessaire de faire des études très poussées pour comprendre que le nombre de calories brûlés sera moins élevé pour une marche à 4km/h ou une marche à 7km/h. Et très rares sont les fois où ce type d'étude réalisée à l'emporte pièce, (voire réalisée sur un simple copier/coller d'une déjà réalisée) vont préciser la valeur de l'intensité de la pratique en question.

Le niveau de pratique

J'aime beaucoup prendre comme exemple le tennis, car souvent il est considéré comme une activité brûlant beaucoup de calories. Si vous avez déjà essayé de jouer au tennis entre amis et que vous n'avez pas un niveau extraordinaire voire que vous êtes une brêle, vous remarquerez rapidement qu'une partie peut se résumer à faire 3 échanges en étant statique... en qu'ensuite... il faut aller ramasser les balles... Difficile alors d'imaginer que la dépense énergétique est aussi élevée qu'on nous le laisse croire. Car, en plus de cela, si la partie se résume à aller chercher les balles sans arrêt, alors, ladite partie dure rarement une heure entière. La dépense énergétique est au final relativement faible. J'ai déjà vu des parties de tennis bien moins intenses que certaines sorties "marche à pied". 

Vos caractéristiques physiques

En fonction de votre morphologie, la dépense énergétique risque de varier également. Sur une même activité et à intensité égale, une personne sportive de 70kg et un individu sédentaire de 100kg vont avoir une dépense énergétique bien différente. En faisant un petit raccourci: imaginez vous que vous faites 70kg et que vous entamez une séance de course à pied à 10Km/h de moyenne pendant une heure. Maintenant vous faites exactement la même activité avec la même intensité et vous portez sur votre dos une charge de 30kg... Quelque chose me dit que vous allez y laisser quelques gouttes de sueur supplémentaires.
A noter cependant que pour cette notion de caractéristiques physiques et morphologiques, la hiérarchie des activités brûlant le plus de calories a peu de chance de changer. C'est surtout le nombre de calories brûlé par chacune d'entres elle qui va varier grandement d'un individu à l'autre.

Les conditions environnementales lors de votre pratique

Pour finir, voici un paramètre qui va jouer directement sur le nombre de calories qui s'envoleront lors de votre pratique sportive. 
Votre organisme, afin de fonctionner correctement doit garder une température interne constante. C'est le phénomène de thermorégulation. Afin de se réchauffer dans un environnement froid ou au contraire de se refroidir dans un environnement trop chaud, votre corps va consommer de l'énergie dans le but de se maintenir toujours à la même température.
Le parallèle avec l'activité pratiquée est rapidement fait. Que vous fassiez une heure de course à pied à 10kmh par 20 degré ou que vous fassiez une heure de course à pied à 10kmh par -2 degrés, la dépense énergétique va différer sensiblement. Et dans des situations extrêmes elle peut même être à l'origine d'un bouleversement de la hiérarchie des activités "calorivores" (mot à proposer à Mr Larousse).

Conclusion

Quoiqu'il arrive et c'est le coach sportif qui vous parle: choisissez un sport qui vous plait!! Cela reste encore le meilleur moyen de se bouger de manière régulière et de faire la chasse aux calories. Pratiquer votre activité en fonction de son classement irait complètement à l'encontre d'une notion de base dans le sport: le plaisir.

Julien Monaque coach sportif, fondateur de Body4Spirit
www.body4spirit.fr













Commentaires

  1. Moi j'aurais dit le « lancer de tronc d'arbres ». Ou le curling (super intensif le frottage de la glace, surtout nerveusement !). Mais le coach a encore raison : le sport qui brûle des calories, c'est celui qu'on fait à fond parce qu'on l'aime bien 😋

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Quand le sport fait grossir

Le syndrome post décadence et la perte de poids